Biographie 

Marie Larroque-Daran est née en 1980, à Toulouse. Elle vit et travaille à Nice. Diplômée en art et en design de l’université de Toulouse, elle s’intéresse ensuite aux interactions entre art et psychanalyse et obtient son DU à l’université de Nice en 2013. 

Très tôt, elle oriente son travail en deux trajectoires, la production de peaux dont les matériaux évoluent au fil des années, et la genèse de sculptures évoquant la mémoire d’une civilisation disparue. Dans un premier temps, l’artiste dissémine des oeuvres de petits formats dans un cadre privé selon un protocole fondé sur l’analogie entre mémoire individuelle, vivante, et mémoire oubliée cristallisée dans ses oeuvres. A partir de 2016, elle densifie sa production suite à la découverte du béton à partir duquel elle développe une technique de « dripping 3D » sur support perdu ce qui appellera des oeuvres de plus grandes dimensions. Sa première exposition individuelle de 2019, Des figures hâtives, met en avant les dialogues entre sculptures en ciment filaire et « peelings », surfaces sensuelles qui témoignent par leur arrachement d’une volonté de séparer surface et profondeur. Ses performances de dripping, enregistrées en accéléré, dévoilent un processus où l’informe masse liquide s’érige au fil d’une lutte dansée dont le corps à corps s’esquisse en creux dans l’oeuvre finale. 

Présentes dans diverses expositions collectives entre 2019 et 2021,  les oeuvres de Marie Larroque-Daran deviennent monumentales par leur présence dans les lieux à forte charge historique tels les anciens abattoirs de la ville de Nice, devenus le 109, où elle expose à deux reprises. En 2021, elle investit pour six mois la chapelle du château-musée Grimaldi à Cagnes-sur-mer avec une piéta dans laquelle l’artiste se représente. 

Sa sensibilité au patrimoine la conduit à découvrir les collections naturalistes du Museum d’Histoire Naturelle de Nice en 2019. Si ses matériaux de prédilection sont le ciment et la laine pour les grands volumes, sa réflexion sur le naturalisme et les menaces pesant sur la biodiversité l’emmène à développer des épidermes en agar-agar ou en amidon de riz déshydratés dont le statut soluble se transfère aux oeuvres qui les contiennent. Cette recherche fait l’objet d’une résidence de création de 9 mois suivie d’une exposition en septembre 2021.


Expositions individuelles :

- SORTIR DE SA RÉSERVE : Métacréatures du Mont Daour, intervention de l’artiste Marie Larroque-Daran. Muséum d’Histoire Naturelle de Nice, du 17 septembre au 28 novembre 2021.

- DES FIGURES HÂTIVES. Carte blanche à Marie Larroque-Daran. Galerie ITINERAIRE à Vallauris, du 13 septembre au 19 octobre 2019. Texte Fréderik Brandi, CIAC (Centre International Art Contemporain de Carros 06) 


Principales expositions collectives :

 - VEGETALISONS ! Festival Artifice numérique 4, Le Hublot, Le 109, Pôle de cultures contemporaines, Nice, du 19 novembre au 4 décembre, commissariat Frédéric Alemany

Rien qu’un peu…, dans le cadre du Festival du Peu - art contemporain 2021, du 1er au 3 octobre 2021 à La Manda, commissariat Frédérik Brandi.

- Moi, je. Biennale UMAM. Château Grimaldi à Cagnes-sur-Mer, du 12 juin au 3 janvier 2022, commissariat Simone Dibo-Cohen.

- AE radio, diffusion bande sonore Emergence. La Station, Nice, les 17 et 18 juillet 2020.

- Voilà l’été, un éclairage public pas comme les autres, programmation estivale « Mon été à Nice », Le 109, Pôle de cultures contemporaines de la ville de Nice, du 10 juillet au 20 août 2020

Rien qu’un peu…, dans le cadre du Festival du Peu - art contemporain. A Bonson, du   3 juillet au 6 juillet 2020, commissariat Frédérik Brandi.reporté

- Ma préférence. Galerie Chez Lola Gassin, exposition virtuelle, période de confinement, de mai à novembre 2020

- Harmonie, dans le cadre de Them’art 2020 Art contemporain et philosophie. Complexe culturel ville de La Garde, du 7au 15 février 2020, commissariat Galerie G

- Aux frontières du vivant, dans le cadre du Festival Arrêt sur image. Le Hublot / l’Entre-Pont,Le 109, à Nice, du 22 novembre 1er décembre 2019, en partenariat avec le festival OVNI, commissariat Frédéric Alemany


Résidences :

- Résidence de création au Muséum d'Histoire Naturelle de Nice, octobre 2020 à juin 2021.

- Résidence de création Le Hublot Arts numériques, Pôle de création contemporaine Le 109, Nice, janvier à juin 2021


Performances :

- Voyage dans les strates métaphor(m)iques, Dans le cadre du festival OVNI, parcours en ville, Muséum d'Histoire Naturelle, 20 Novembre

- 100 visages, "Eclairage Public", programmation estivale « Mon été à Nice », Pôle de création contemporaine Le 109, Nice le 25 septembre 2021.

- Happening Sparagmos et Parergôn. Galerie ITINERAIRE, Vallauris, le 5 octobre 2019.

- Métaphor(m)e. Galerie ITINERAIRE, Vallauris le 29 juin 2019


Publications : 

- Sortir de sa réserve, Métacréatures du mont daour, livret d’exposition, septembre 2021

- Cetera desunt, des incarnations ou la persistance à l’œuvre. Revue Pan n°4, Desunt cetera, sortie septembre 2021, sous la direction de Jacques Simonelli, Editions de l’Ormaie

- Moi, je, Catalogue exposition, juin 2021.

- DES FIGURES HÂTIVES, édition d’artiste, galerie ITINERAIRE, septembre 2019,  8 exemplaires


Using Format